En prévision du pique-nique de demain, je devais planifier un petit quelques chose pour le dessert.  Je voulais quelque chose de pas trop "cochon" et surtout, quelque chose qui se transporte bien.  J'ai alors pensé à ce cake aux épices.  Le seul petit hic à cette recette (et je m'en excuse à l'avance !), c'est qu'elle nécessite certaines épices particulières que certains auront peut-être un peu de difficulté à trouver.  J'achète les miennes bien évidemment à la boutique Olives et Épices du Marché Jean-Talon.

cake_0011/2 livre de beurre doux à température ambiante
2 tasses de sucre
2 tasses de farine
5 oeufs
1 cuil. à thé de cannelle moulue
2 cuil. à soupe d'extrait antillais * OU
     1 cuil. à soupe d'extrait de vanille
     1/2 cuil. à thé de sapote râpé
     1 pointe de fève tonka râpée
     1/2 cuil. à thé de macis moulu
     1/2 tasse de rhum brun (optionnel)

Battre le beurre et le sucre pendant environ 5 minutes, soit le temps que le mélange blanchisse.
Ajouter la farine et mélanger juste assez pour que la farine soit incorporée.
Ajouter la cannelle et l'extrait antillais (ou les épices), puis les oeufs un à un.
Verser dans un moule à cake beurré et fariné et enfourner à 350 F pour environ 1 heure (jusqu'à ce qu'un cure-dent en ressorte propre).
Attendre 5 minutes et verser le rhum brun sur le gâteau, si désiré.
Laisser tiédir un peu et démouler.

Ce cake se conserve jusqu'à deux semaines dans un contenant hermétique.  Si jamais il venait à sécher, il sera délicieux accompagné de quartiers d'orange.  Chacun pourra alors presser quelques gouttes de jus d'orange sur son gâteau avant de le déguster.
Il se congèle également très bien.

* L'extrait antillais est fait par macération d'épices dans du rhum brun.  Pour ce faire, vous n'avez qu'à verser 1 tasse de rhum brun dans un bocal propre et à y ajouter une gousse de vanille fendue en 2, une graine de sapote grossièrement hachée, 2 fèves tonka grossièrement hachées et 2 cuil. à soupe de macis.  Laisser ainsi reposer au moins 2 semaines.  Vous pouvez y laisser vos épices ainsi indéfiniment.  L'extrait s'améliorera avec le temps.  Les épices peuvent ainsi servir pour deux extraits.  Vous n'aurez alors qu'à rajouter du rhum.

L'extrait antillais s'utilise de la même façon que l'extrait de vanille : dans les crèmes anglaises, les gâteaux, pâtisseries, crèmes brûlées, ...

* La recette d'extrait antillais et de ce cake aux épices viennent de Philippe DeVienne.