ile_d_orl_ans_004Bon, j'ai enfin un peu de temps et d'énergie pour venir vous parler un peu de tout cela.  D'énergie ?  Ouen, mais elle ne revient pas d'une fin de semaine de vacances celle-là ?  Ben oui, mais il faut croire que justement, le fait d'avoir pu relaxer autant a un peu trop fait tomber l'adrénaline de mon cher corps, ce qui a pour conséquence que la petite fatigue accumulée se fait un peu plus ressentir depuis hier soir (et ce, en dépit du fait que je me sois couchée à 9:30 hier soir...).  Heureusement, je pars pour un gros 10 jours sur la Côte-Nord mercredi après-midi.  :)

ile_d_orl_ans_002Donc, nous sommes arrivées sur l'île vers 15:00 vendredi après-midi.  Puisque Rachel ne prévoyait pas arrivée avant 16:30-17:00, Myriam et moi avons décidé de faire une petite escale à la Chocolaterie de l'Île question de pouvoir manger une crème glacée molle trempée dans le chocolat belge, noir ou au lait à notre choix, sur le quai qui est situé juste devant.  Wow !  Quelle vue magnifique !  Avec le son des vagues et la légère brise, on ne pouvait demander mieux comme première escale.

ile_d_orl_ans_007Ensuite, direction chalet !  Nous avions loué un petit chalet pouvant accueillir 4 personnes.  Wow encore une fois !  La vue était magnifique, le site enchanteur, le chalet superbe...  Décidément, ça s'annonçait plus que bien avec le temps magnifique qui règnait vendredi.  À l'arrivée de la 3e "chanceuses" vers 17:30, nous avons profité de la table de pique-nique derrière notre chalet pour souper à l'extérieur avant d'entrée relaxer avant de tomber dans les bras de Morphée question d'être en pleine forme pour le lendemain matin (nous avions établi un itinéraire des endroits que nous voulions visiter).

J'ai eu mon premier coup de coeur tôt samedi matin.  Je me suis rendue à La Boulange, une boulangerie à quelques kilomètres du chalet, afin d'y acheter des croissants et des chocolatines.  Parmi les meilleures que j'ai mangé à ce jour.  Une halte nécessaire lorsqu'on se rend sur l'île, croyez-moi.  En plus de toutes les trucs du genre (croissants au beurre ou au blé entier, croissants aux amandes, chocolatines, brioches raisins et mélasse, cannelle et raisins ou encore érable et noix), une bonne quinzaine de pains nous sont offerts : pommes et avelines, trois chocolats, chocolat et canneberges, trois fromages, ...  Sans compter ceux aux diverses farines telles que le sarrasin, l'avoine, le seigle, ...  Décidément, lorsque je retournerai sur l'île, je m'y arrêterai afin de faire quelques achats.

Après avoir fait le plein d'énergie, nous avons donc entrepris notre tournée.  Nous avons fait plusieurs boutiques (on comprend que je ne me mettrai pas à toutes les nommer...).  Nous nous sommes arrêtées un petit moment sur un quai situé près de l'auberge La Goéliche et nous nous sommes retrouvées contre toute attente dans une manifestation contre un projet de port.  Le gentil monsieur en charge nous a rapidement expliqué le sujet et nous a demandé de les appuyer en signant la pétition.  Myriam, qui est entre autres architecte, a bien approuvé que le projet n'avait pas ben ben d'allure alors nous avons accepté de signer le dit document pour ensuite nous "sauver" de peur d'être prises pour nous mêler davantage à tout ça.  :)

Deuxième coup de coeur : le vignoble l'Isle de Bacchus.  Bien que je n'ai pu goûter leurs produits (bedaine oblige !), je me suis fié à l'enthousiasme de mes deux fidèles amies et ai décidé de repartir avec une bouteille de leur vin rouge et une de leur vin blanc pour mon Homme. 

Troisième coup de coeur : le domaine Steinbach.  Quel accueil, mes amis (es) !  Pour seulement 3$, nous avons pu goûter tous leurs savoureux produits.  Le propriétaire nous a fièrement présenté ses cidres ainsi que leurs produits à base de canard.  Je suis repartie avec un pot de moutarde à l'érable (la révélation de la place en ce qui me concerne parce que les trucs à l'érable et moi... bof !  Mais cette moutarde !), un pot de pâté de canard ainsi qu'une tasse achetée pour mon petit Isaac.  Tous les vinaigres de cidre m'ont également allumée, mais puisque j'en avais déjà plus que nécessaire à la maison, je me suis un peu retenue.  De toute façon, grâce à leur site internet, nous pouvons passer une commande, chose que nous nous sommes promis de faire en prévision des Fêtes.

L'heure du dîner arrivant à grands pas, la dégustation au domaine Steinbach nous avait grandement ouvert l'appétit.  Après un arrêt un peu décevant dans un resto. sur notre chemin, nous avons décidé de tenter notre chance un peu plus loin, à La Crêpe Cochonne.  Quelle bonne décision puisque ce restaurant fait également partie de mes coups de coeur !  On y trouve des crêpes (évidemment !) de toute sorte.  Ce qui est bien, c'est qu'on y fait notre propre composition.  Je me suis donc décidé pour le mélange classique jambon-asperges-cheddar.  Hummm...  C'était tout simplement parfait !  La portion n'était pas trop grosse, le goût parfait et une petite salade à base de carottes accompagnait la crêpe.  Là aussi, je retournerai assurément lors de ma prochaine visite sur l'île.

Nous nous sommes ensuite arrêtées à la fromagerie Les Fromages de l'Isle.  Je connaissais déjà leur fromage ainsi que l'histoire de leur fromage, mais j'aurais aimé en apprendre davantage sur le sujet...  Pas grave !  J'ai tout de même ramené 4 paillassons (à suivre un peu plus tard, à mon retour de la Côte-Nord...).

Avant de retrouver le confort de notre chalet, nous avons décidé d'aller déguster une glaces au comptoir situé aux côtés de La Boulange.  On y servait des glaces et sorbets maison.  Petite déception : étant devenues avec le temps un peu trop "gueules fines", nous n'avons pas été satisfaites de nos cornets !   :)   En toute humilité, mes créations en la matière mettaient la barre un peu plus élevée.  De plus que Myriam avait en tête le cornet de la veille (pris à la chocolaterie)... 

ile_d_orl_ans_019À notre retour au chalet, nous nous sommes payé un petit luxe et fait une petite sieste d'une heure.  Toutes ces escales nous avaient épuisé.  À notre réveil, nous avons entamer les préparatifs du souper.  Après nous être régaler avec la fondue aux fromages, nous avons décidé de prendre une pause avant le dessert et sommes aller marcher.  Nous nous sommes même rendues, en voiture tout de même, à la tour d'observation située à l'extrémité est de l'île.  Grâce à quelques pauses, j'ai pu monter les quatre étages de quatre paliers qui mènent au sommet.  Quelle vue !

ile_d_orl_ans_020Voilà en gros mon week-end de filles.  Nous sommes reparties toutes trois entièrement satisfaites de cette petite pause.  Le dépaysement fût total dès notre arrivée sur l'île : le beat de vie étant extrêmement différent de ce à quoi nous sommes habitués en ville, les gens sont si gentils et courtois que c'en est presqu'un choc.  Dès les premières bouffées d'air, notre cerveau se met à rouler à un rythme tellement plus doux.  Si un jour je gagne à la loto, c'est certain que je m'y achète une petite maison pour y passer mes week-ends et mes vacances.   :)   Et qui sait ?  Peut-être que j'en viendrais à vous y recevoir en "Bed & Breakfast" ?    :)

Alors les filles...  Où allons-nous l'an prochain ?  (Au fait, si quelqu'un a des suggestions à faire soit dans les Laurentides ou bien dans les Cantons de l'est, nous sommes prenantes.  Nous sommes prêtes à faire maximum environ 2 heures de route.)

Photo 1 : La vue derrière notre chalet
Photo 2 : Devant le chalet
Photo 3 : Le petit coin avec la table de pique-nique, derrière le chalet
Photo 4 : Prise de vue du haut de la tour d'observation
Photo 5 : Myriam et Rachel, en haut de la tour d'observation (je sais déjà que Mimi chialera que j'ai mis cette photo sur mon blog, mais bon...)    :)